CASNAV de l’académie de Créteil

  Accueil > Se cultiver > Des idées de sorties culturelles > "Persona grata : l’art contemporain interroge l’hospitalité"

"Persona grata : l’art contemporain interroge l’hospitalité"

22 / 10 / 2018

Du 16 octobre 2018 au 20 janvier 2019, le Musée d’art contemporain du Val-de-Marne et le Musée national de l’histoire de l’immigration proposent une exposition en deux lieux qui interroge la notion d’hospitalité à travers le prisme de la création contemporaine.

Présentation de l’exposition
"Comment rappeler que, dans l’Antiquité, l’hospitalité était une pratique courante, là où aujourd’hui l’hôte se transforme le plus souvent en étranger indésirable et l’hospitalité en hostilité ? Comment rendre compte, inversement, de l’importante mobilisation citoyenne qui soutient et accueille les migrants ? La création contemporaine, par la distance qu’imposent les oeuvres et leurs interprétations, bouscule, interpelle, et nous amène à penser autrement. Les propositions artistiques, qu’elles soient métaphoriques, poétiques, critiques ou engagées, reflètent les déséquilibres du monde.

L’hospitalité est ainsi abordée dans sa double acception. Elle est envisagée du point de vue de celui qui accueille et de celui qui est accueilli. Mais l’exposition dévoile également en creux son voisinage troublant avec son antonyme, l’hostilité.
De quelle manière les artistes explorent et donnent à voir l’urgence de la situation, la précarité et l’invisibilité, l’errance, le désenchantement et la répression ? Et plus généralement, les questions du départ et des circulations, du difficile enracinement mais aussi de la main tendue, du rêve et du désir d’ailleurs ?
Autant de thèmes qui rythment le parcours, laissent aux oeuvres la possibilité de coexister, dialoguer dans une pluralité d’engagements et de lectures, en étroite correspondance avec un regard philosophique. Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc, auteurs de La fin de l’hospitalité, ont été invités à collaborer à ce projet, ponctuant de leurs écrits les chapitres de l’exposition.

Persona grata, « personne bienvenue » en latin, résonne ici comme un appel."
(source : musée national de l’histoire de l’immigration)

Pour en savoir plus...