CASNAV de l’académie de Créteil

Des ouvrages théoriques

30 / 06 / 2017
Des ouvrages théoriques
PDF - 98.8 ko
Version PDF




Présentation
Cette publication interroge les formes d’échanges possibles entre didactiques des langues, qu’elles soient dites maternelle, étrangère ou seconde, et fait dialoguer les pratiques enseignantes. Son objectif est de renforcer le lien entre le monde du premier degré et celui de la recherche universitaire, afin de faire en sorte que le travail de terrain, au contact des enfants, s’alimente des résultats de la recherche, et qu’à l’inverse, les résultats de la recherche, en Linguistique, Sciences des textes, Didactique des Langues, Sciences de l’Éducation, Sociologie puissent s’appuyer sur le contact avec le terrain. La réflexion menée porte sur les principales préoccupations traditionnellement dévolues aux didactiques  : l’épistémologie disciplinaire, l’analyse des textes officiels, les pratiques et les discours des enseignants.

Présentation
Ce livre se propose d’analyser la problématique dans toute son étendue et dans toute sa complexité, en plaçant la question du droit des élèves à la réussite au centre de la réflexion. On veut aussi montrer de la sorte que ce dossier constitue une occasion unique pour l’école d’avancer sur des questions aussi fondamentales que l’accompagnement des élèves, la différenciation pédagogique, la gestion renouvelée des apprentissages, notamment en ce qui concerne le français, langue de scolarisation.

Présentation
La notion d’approches plurielles des langues et des cultures, associée au champ de la didactique du plurilinguisme, est en train d’acquérir rapidement une forte visibilité tant dans les milieux professionnels de l’éducation que dans le domaine de la didactique des langues, grâce, en particulier, à la diffusion d’un référentiel de compétences et de ressources (CARAP) qui décrit les objectifs que ces approches permettent de travailler. L’ouvrage propose de faire le point sur cette notion à partir des travaux de Michel Candelier, qui en est l’initiateur.

  • BIGOT V., BRETEGNIER A. & VASSEUR M. (dir.) (2013), Vers le Plurilinguisme ? Vingt ans après , Editions des archives contemporaines, 413 p.

Présentation
La perspective plurilingue a profondément modifié les enjeux de la recherche sur l’enseignement des langues ces dernières décennies. Pour autant, on peut se demander dans quelle mesure elle a permis de faire évoluer les politiques linguistiques et éducatives, les pratiques et les représentations des acteurs. C’est ce que cet ouvrage, auquel ont contribué 42 chercheurs travaillant dans des universités de 10 pays différents, se propose de faire, en poursuivant trois objectifs :
- revenir sur le développement socio-historique du paradigme plurilingue en interrogeant les modalités et les enjeux de sa prise en compte dans des contextes géo-politiques variés : enseignement des langues vivantes dans les systèmes éducatifs européens, enseignement des langues régionales et d’immigration dans divers pays d’Europe, modalités de prise en compte du CECR dans diverses régions du monde, etc. ;
- explorer les représentations, attitudes et pratiques plurilingues en situations de contacts de langues, dans différents contextes de socialisation (familiale, entrepreneuriale, scolaire, etc.) ;
- rendre compte d’expérimentations pédagogiques qui s’appuient sur les travaux conduits en sciences du langage, en sciences de l’éducation et plus spécifiquement en didactique des langues, pour repenser la formation langagière.
Cet ouvrage s’adresse notamment aux enseignants de langue (première ou seconde) qui veulent mieux comprendre le contexte et les enjeux de l’exercice de leur profession.

Présentation
Cet ouvrage va permettre à chacun de trouver matière à apprendre, à actualiser ses connaissances et innover dans ses pratiques pédagogiques. Regroupant les contributions de chercheurs, pédagogues, inspecteurs ou professeurs, cet ouvrage cherche à définir les usages spécifiques de la langue française à l’école.
Quatre parties synthétisent l’ouvrage :
- les fondements et les contextes du FLSCO ;
- l’accompagnement des élèves en situation d’appropriation du FLSCO ;
- l’enseignement et l’évaluation du FLSCO ;
- la formation du FLSco.

  • AUGER N. (2010), Elèves nouvellement arrivés en France, Réalités et perspectives pratiques en classe , Editions des archives contemporaines, 162 p.

Présentation
Cet ouvrage, ancré dans une réflexion sociolinguistique et didactique, rend compte de plusieurs années d’approche ethnographique du terrain de l’École. Les analyses de discours des différents partenaires (textes officiels de l’Éducation nationale, enseignants, IEN, IA, directeurs, principaux, élèves, ENA, parents) ainsi que l’étude quantitative de certaines pratiques de classe, permettent d’objectiver la situation et de renouveler le regard en apportant des réponses concrètes et réalistes, notamment autour de projets proposés et déjà testés dans les classes. Deux pratiques innovantes, qui utilisent les langues des élèves comme une ressource, sont développées dans cet ouvrage.

  • VIGNER G. (2009), Le français langue seconde – Comment apprendre le français aux élèves nouvellement arrivés , Hachette Education, Coll. Profession Enseignant, Paris.

Présentation
L’auteur s’applique à décrire les objectifs et pratiques d’apprentissage relevant de la problématique tant dans la maîtrise de la langue que dans les autres domaines des savoirs scolaires.

Présentation
L’unité de cet ouvrage collectif tient à l’attention portée à certains publics scolaires (les élèves nouvellement arrivés en France et ceux "issus de l’immigration"), à la langue française et aux autres langues en présence, aux formes culturelles de l’intégration sociale et éducative, aux pratiques d’enseignement et processus d’apprentissage.

  • VERDELHAN-BOURGADE M. (2002), Le français de scolarisation - Pour une didactique réaliste, PUF, coll. L’éducateur, Paris

Présentation
Comment scolariser en français des enfants dont ce n’est pas la langue maternelle ? Quel est le rôle du langage dans la scolarisation ? Comment mettre en oeuvre une pédagogie efficace ? Le débat est ouvert depuis une dizaine d’années sur les notions de langue maternelle, langue seconde, langue étrangère, sur leurs imbrications, leur complexité, leur cohérence. Les situations analysées dans ce livre sont celles dans lesquelles le français n’est pas la langue maternelle de l’apprenant mais est la langue de la scolarisation. On trouve ces situations dans les pays francophones mais aussi en France.
De nombreux enseignants se trouvent démunis sur le plan théorique et pratique car il n’existe pas d’ouvrage méthodologique permettant de faire face à ces situations, ce à quoi cet ouvrage tente de répondre en apportant des principes didactiques et des applications pédagogiques. De nombreuses enquêtes soulignent le fréquent décalage entre le langage des élèves et celui de l’école. Cet ouvrage souhaite contribuer à aider les enseignants dépourvus de manuels à la fois pratiques et théoriques.

Présentation
Si les situations d’enseignement du français comme langue seconde sont désormais aisées à identifier, la connaissance des pratiques qui les caractérisent reste encore incertaine. Aussi dans cet ouvrage, l’auteur s’engage-t-il dans une analyse des formes d’activités les plus significatives d’un domaine qui a toujours rencontré quelques difficultés à se situer entre l’enseignement du français comme langue maternelle et celui du français comme langue étrangère.