CASNAV de l’académie de Créteil

Portfolio : "Devenir élève en français langue de scolarisation"

03 / 09 / 2014

 

« La scolarisation des élèves allophones relève du droit commun et de l’obligation scolaire. Assurer les meilleures conditions de l’intégration des élèves allophones arrivant en France est un devoir de la République et de son école. » (Circulaire n° 2012-141 du 2-10-2012). L’inclusion nous paraît devoir passer par quatre approches : la scolarisation, l’apprentissage du français comme langue seconde, la découverte des disciplines notamment par la prise en compte des compétences acquises dans d’autres systèmes scolaires et la définition d’un projet d’orientation.

 

Approches reprises par les trois livrets qui composent le portfolio FLSco dont l’objectif premier est de permettre aux apprenants arrivants allophones de s’évaluer tant dans leur apprentissage langagier que dans leur intégration dans un milieu scolaire nouveau et de se projeter dans un avenir professionnel. Or, si le champ de l’apprentissage des langues est riche en ressources (méthodes, portfolios, outils numériques…), il n’en est pas de même pour le champ du FLS.

C’est pourquoi ce portfolio s’adresse à tout élève allophone nouvellement arrivé en France inscrit dans un dispositif d’accueil : module linguistique, classe d’accueil (CLA) ou unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A).

Il s’agit pour chacun de ces élèves de se familiariser avec les codes de la culture scolaire et de la langue françaises ainsi qu’avec les apprentissages disciplinaires qu’il devra maîtriser dans et à travers une autre langue. L’apprenant a en effet besoin de la maîtrise du français pour agir et devenir autonome dans son environnement social et professionnel à venir.

Par ailleurs, dans l’enseignement des langues, la part de l’investissement personnel de l’élève est essentielle : ce n’est pas tant l’enseignant qui enseigne que l’apprenant qui apprend. S’il n’apprend pas seul, mais aussi, avec et par les autres, par l’échange et la confrontation, suit un temps de consolidation de connaissances et de compétences que ce portfolio permet de construire : c’est le moment où l’apprenant, après ses acquisitions, fait le point sur celles-ci. Son travail s’effectue à partir d’observation, de réflexion, de réemploi, pour aller vers la systématisation et la production. L’apprenant est toujours actif et par un retour sur ses connaissances, ses savoir-faire et savoir-être, il peut en mesurer l’étendue.

Pour avoir accès au portfolio